samedi 11 août 2012

Le Moyen-âge......



Le Château de Vigny






Le Moyen Âge, si cher, période symbolique qui est resté en nous et dans l'histoire de France comme une empreinte indélébile, a amenée la France vers le chemin  des découvertes, du progrès. Cette période nous a laissée bien des choses, comme toute période aussi, mais elle a permis de générer nombre d'inventions et de faire des grandes enjambées technologiques pour l'homme, sa vie, sa façon de voir les choses.
Au XIIe siècle l'Europe connut une accélération spectaculaire des inventions, des innovations concernant les moyens de production, et une croissance économique.
Cette époque vit d'importantes avancées technologiques, notamment l'utilisation de la poudre à canon et de l'astrolabe, l'invention des lunettes, l'amélioration importante des moulins à eau, des techniques de construction, de l'agriculture, des horloges et des bateaux.
De grands projets virent le jour, tel la construction des Cathédrales, des "fief abbatiaux", Clunisien, Cistercien, les premiers pas vers une marche plus indépendante des villages, séparation du peuple du château-fort, tel un enfant né, les villages se construisirent. Les modes de vie changèrent, le peuple a du faire face à cette nouvelle façon de vivre, qui resta sous la protection des chevaliers, chacun durent s'organiser, se débrouiller parfois, se qui, en l'espace d'un temps, généra par exemple des lois, des impôts, des façon de faire, etc...
Les moulins à eau se multiplièrent et leurs usages se diversifièrent, de la meunerie à la scierie de bois ou de pierre, probablement inspirés par la technologie romaine. À la fin du XIe siècle, chaque village d'Europe avait son ou ses moulins. Les moulins étaient aussi largement utilisés dans les mines pour remonter le minerai des puits de mine, pour en extraire les métaux, et même pour actionner les soufflets.

La technologie, elle aussi, fut un grand moteur de découvertes en tout genre, que ce soit au niveau de la vision de la terre que nous avions auparavant, au niveau des étoiles, des astres, car l'homme, emmené par ses croyances, ses symboles, ses mythes, espérait depuis longtemps pouvoir percer tant de secrets, tant de mystères restés là encore en suspend. Par exemple, en matière de dessin technique, les planches anatomiques de Guido da Vigevano (1345) ou les croquis de Villard de Honnecourt (1225 à 1250) peuvent être considérés comme les précurseurs des travaux des artistes-ingénieurs de la Renaissance comme Taccola et Léonard de Vinci.
Les progrès concernant les bâteaux ouvrirent la voie aux grandes découvertes des XVe et XVIe siècles. L'usage du compas et de l'astrolabe, ainsi que les améliorations dans la fabrication des navires, rendirent possible la navigation à travers de vastes océans, d'où découla la domination européenne sur le commerce mondial. Nous rejoignons là les grands voyages des navigateurs tel Christophe Colomb, Marco Polo, Vasco de Gamma, les conquêtes en terre jusqu'ici inconnue, tel les conquistadore, ce qui a entrainé bien entendu, toutes les inventions du monde marin, du monde astral, etc....
Un peu plus loin, la presse à imprimer mise au point par Gutenberg rendit possible la diffusion des connaissances au sein d'une plus vaste population. La popularisation des connaissances entraîna la société européenne vers plus d'égalitarisme. En outre, la disponibilité d'un vaste réservoir partagé de connaissance et d'expérience rendit cette société capable de dominer les autres cultures.

 Les Grandes découvertes sont la période historique qui s'étend du début du XVe siècle au début du XVIIe siècle. Durant cette période, les Européens se livrent à l'exploration intensive de la Terre, cartographient la planète et établissent des contacts directs avec l'Afrique, les Amériques, l'Asie et l'Océanie . L'expression d’Âge des découvertes est également utilisée par les historiens.

 N'oublions pas l'Art, qui fut, avec des personnes tel Molière, Louis XIV, Lully, Delacroix, j'en passe et des meilleurs, mis en valeur, mis beaucoup plus au jour dirai-je, grâce à l'imprimerie, l'on peut dire les premiers signe de la presse, l'éducation, l'enseignement du savoirs et les différentes fêtes et "manifestations" qui ont rythmées et qui rythment encore notre vie et celle du peuple au moyen-âge....



Jusqu'à la Renaissance, il n'y a pas de différence précise entre l'artiste et l'artisan : on appelle « artiste » un artisan dont la production est d'une qualité exceptionnelle. La différence ne commencera à devenir plus précise que lorsque les artistes commenceront à s'émanciper des corporations pour faire allégeance aux académies et à la commande nobiliaire. C'est alors que le sens maintenant familier du mot « art » commence à se dégager : Non seulement de nombreuses techniques s'en séparent, mais de plus, après la découverte des règles de la perspective, l'aspect visuel y prendra une importance croissante.
C'est du siècle des Lumières que date la notion d'art aujourd'hui communément admise. Partant d'une réflexion sur les sens et le goût, une conception basée sur l'idée de beauté finit par s'établir. Avec Emmanuel Kant, l'esthétique acquiert son sens propre d'une théorie l'art dont le mouvement romantique donnera les exemples paradigmatiques. L'importance de l'observation de règles passe alors au second plan tandis que l'intention de l'artiste, qui vise nos sens et nos émotions, devient primordiale.








- Le Moyen-âge


La Cour de France

http://cour-de-france.fr/


La mythologie à Versailles



- Un lien de jeux historique, en l’occurrence un puzzle de châteaux:



- La castellologie (étude des châteaux):



- Les globes du Roi Soleil:

http://expositions.bnf.fr/globes/index.htm




De très beaux documents provenant de la BNF expliquant le siècle des lumières. 



Son histoire

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Technologie_m%C3%A9di%C3%A9vale
 http://www.lemoyenage.com
 http://fr.wikipedia.org/wiki/Grandes_d%C3%A9couvertes

Le Château-Fort:

Le Château:

Le Donjon:

Le Monde des Châteaux:
Les techniques du Moyen-âge:


L'art, la culture au Moyen-âge:

L'enluminure;

L'Art






Aucun commentaire: