jeudi 11 octobre 2012

Le Domaine et le Château de Villarceaux





























L'histoire du château d'en bas débuterait vers le XIe ou XIIe siècle avec un petit châtelet en bois, à proximité duquel le roi Louis VII fait ériger un prieuré bénédictin de femmes. La seigneurie de Villarceaux apparaît au siècle suivant. Le châtelet d'origine laisse la place à un véritable château-fort au XVe siècle, le domaine étant intégré à la ligne de défense des frontières du royaume pendant la guerre de Cent Ans. Le château est agrandi durant la Renaissance, période durant laquelle le domaine devient une vaste propriété agricole et une résidence de plaisir. Les jardins sont redessinés selon le goût de l'époque, avec un goût moins austère influencé par l'Italie. Portrait de Françoise Scarron peint par Louis de Mornay. Portrait de Françoise Scarron peint par Louis de Mornay. Durant le XVIIe siècle, Françoise d'Aubigné, future Madame de Maintenon y séjourna après la mort de son premier mari, le poète Paul Scarron, à l'invitation de ses amis Montchevreuil, cousins du marquis. Celui-ci soupira longtemps auprès d'elle et, assez bon peintre, fit d'elle un grand portrait nu - sans qu'elle ne pose pour lui - fort embarrassant pour elle. Le marquis y est représenté à ses côtés sous les traits d'un amour armé d'une flèche. Ce tableau, fort célèbre et osé pour l'époque, est aujourd'hui exposé dans la salle à manger du château du XVIIIe siècle, dont les salons présentent une belle collection de meubles français de cette époque.



XIIe-XIIIe siècle

Le domaine de Villarceaux situé au fond d’une vallée, au cœur du parc naturel régional du Vexin français se résumait à un habitat fortifié qui avait toutes les caractéristiques du fief aristocratique de l’ancien régime.

XVe siècle

Le domaine, qui fait partie de la ligne de défense du royaume de France est reconstruit en pierre. C’est ainsi que le château du bas est fortifié.

XVIe siècle

Le domaine s’agrandit et devient une vaste propriété agricole mais aussi une résidence de plaisirs : les douves deviennent des bassins d’agrément, les multiples sources alimentent les jeux d’eaux.

XVIIe siècle

Le manoir abrite les amours de Louis de Mornay, marquis de Villarceaux et de Ninon de Lenclos. Les jardins sont mis "au goût du jour".

Lire la suite.... http://www.iledefrance.fr/villarceaux/





http://fr.wikipedia.org/wiki/Domaine_de_Villarceaux

http://amisdevillarceaux.blogspot.fr/

http://www.valdoise-tourisme.com/

http://www.parcsetjardins.fr/






Le Monde des Châteaux



























Aucun commentaire: