samedi 17 novembre 2012

Le Château de Gisors














Le Château de Gisors, situé dans le Vexin normand, est bâti sur une motte féodale. Il est constitué d'un donjon circulaire qui fut ajouté à une forteresse déjà existante. Essentiellement l’œuvre des ducs de Normandie du XIe au XIIe siècle, cette forteresse frontalière devait défendre le domaine anglo-normand contre les prétentions du roi de France. Le château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 18622.

Les origines de cette forteresse remontent à la seconde moitié du XIe siècle. Une motte castrale est édifiée dès 1097 par Robert II de Bellême, sur l'ordre du roi d'Angleterre Guillaume II le Roux (1087-1100)3, régent du Duché de Normandie. Celle-ci est complétée un an plus tard par un donjon de bois, probablement ceint d'une palissade4. En 1113, ce site fortifié, dominant la vallée de l'Epte, accueille une rencontre entre les souverains Louis VI de France et Henri Ier Beauclerc d'Angleterre. Il connaît son premier siège en 1120, lors de la rébellion des seigneurs normands contre la tutelle anglaise. La place forte, défendue par le gouverneur Robert de Chandos5 eût beau tenir bon, cette sérieuse alerte conduira le souverain anglais à juger plus sûr de repenser les fortifications, lesquelles seront reprises dès 1123. Cette première campagne de reconstruction verra l'adjonction d'un donjon en pierre de taille de forme octogonale, ceint d'un rempart en gros appareil (l'enceinte-basse)


Lire la suite...   http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Gisors


 Il offre de vastes débris de ses anciennes fortifications, on reconnaît encore parfaitement la muraille qui, partant du château, se développait dans la plaine jusqu'à l'Epte, il se distinguait au loin par de grosses tours.
 L'une d'elles, restée debout, mesure quatre-vingt-dix pieds (30 mètres) de haut, pour un diamètre de trente pieds (10 mètres). Ce château devait être un des plus forts qui existait, dans son temps, époque ou l'on ne connaissait pas l'usage de la poudre. On y remarquait deux enceintes distinctes :

- La première était destinée à recevoir la garnison; on pouvait y loger plus de mille hommes à l'abri d'une formidable muraille flanquée de tours. De là, l'on pénétrait, par deux portes armées de herses et de ponts-levis. Deux galeries couvertes étaient flanquée de plusieurs tours, les unes presque rondes, d'autres en demi-lune et quelques-unes carrées.

- La seconde enceinte construite sur le sommet du rocher, dominait la première et n'avait qu'une entrée. Du milieu de cette forteresse s'élevait un donjon de forme octogone dont la hauteur excédait cent vingt pieds, il était joint d'une tourelle où se situait l'escalier à vis qui comportait 72 marches.
 Les murailles du château de Gisors, encore assez bien conservées ainsi qu'une partie de ce vieux monument existent presqu'entièrement, une chapelle de style gothique y a été construite. Un des appartements fut habité par Blanche, mère de Saint Louis.



*  Fiche historique du château de Gisors

http://maintenance-et-batiment.blogspot.fr/2014/05/fiche-historique-les-chateaux-forts.html


Un plan du Donjon









Le Château
http://www.cestenfrance.net/art/Ch%C3%A2teau_de_Gisors

http://www.rhedae-magazine.com/Dossier-Gisors-Les-mysteres-de-la-tour-de-Neaufles_a86.html

http://www.tourisme-gisors.fr/http-www-tourisme-gisors-fr-Gisors-Chateau-Fort-fr


La ville

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gisors 

http://www.ville-gisors.fr/




Le duché de Normandie:   http://fr.wikipedia.org/wiki/Duch%C3%A9_de_Normandie













Le Monde des Châteaux, le tourisme
   http://unchemindeliledefrance.blogspot.fr/2012/05/le-monde-des-chateaux.html


Vos itinéraires, vos transports
  http://unchemindeliledefrance.blogspot.fr/2012/11/itineraire-et-transports.html















Aucun commentaire: