mercredi 23 avril 2014

Le Château de Balincourt


















Le château de Balincourt est un château français situé sur les communes d'Arronville, Theuville et Menouville, dans la vallée du Sausseron au début du Vexin français, dans le département du Val-d'Oise en région d'Île-de-France. 

Conçu dans la seconde moitié du XVIIIe siècle par l'architecte Denis-Claude Liégeon, il a été remanié à deux reprises dans la première moitié du XXe siècle, d'abord pour le roi Léopold II de Belgique puis pour le marchand d'armes et financier Sir Basil Zaharoff. Le château et le parc sont inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 27 février 1989 Le château de Balincourt a été construit dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, sans doute vers 17802, par Denis-Claude Liégeon3, architecte des Menus-Plaisirs, pour le comte Charles-Louis Testu de Balincourt (1729-1794), maréchal de camp, et sa seconde épouse née Anne Alexandrine de Bernard de Champigny-Montgon (1758-1793)4. Liégeon est également l'auteur du parc et des dépendances, notamment l'orangerie et la chapelle. Selon l'historien Michel Gallet, le château de Balincourt était l'œuvre dont Liégeon était le plus fier et dont il a écrit qu'il était très considérable, très décoré et lui avait valu beaucoup d'éloges : « Une vignette très rare conserve l'aspect originel de la façade du côté de l'arrivée. On y voit un péristyle colossal de quatre colonnes ioniques. De part et d'autre du logis, un peu séparés, une chapelle royale et un appartement des bains amplifiaient l'ordonnance ; ils ont été démolis ». Jacques-Antoine Dulaure dans sa Nouvelle description des environs de Paris, publiée en 1786 soit peu après l'achèvement du château6, en donne la description suivante : « Ce château est isolé et décoré sur toutes ses faces ; celle de la principale entrée est composée de deux ordres de colonnes ; le corps du milieu est formé par quatre colonnes ioniques portant un fronton, orné d'un bas-relief. À la hauteur du premier étage, il règne un petit ordre de colonnes doriques, formant un péristyle circulaire qui, d'un côté, mène à une chapelle, de l'autre à un appartement des bains. Le rez-de-chaussée de ce château est d'une grande représentation, qu'il doit à sa hauteur et à sa belle décoration. La chapelle, de forme ovale, est décorée de huit colonnes d'ordre ionique. Le tableau d'autel est de Philippe Champagne. »




Le Château





L'histoire, la ville









Les Châteaux..., le tourisme...;

Le Monde des Châteaux
http://unchemindeliledefrance.blogspot.fr/2012/05/le-monde-des-chateaux.html


Vos itinéraires, vos transports
http://unchemindeliledefrance.blogspot.fr/2012/11/itineraire-et-transports.html








Aucun commentaire: