jeudi 29 mai 2014

Les Châteaux détruits d'Ile-de-France





Dans l'ordre, de haut en bas:

Le Château du Louvre, le Château de Melun, le Château de Bagnolet (à Bagnolet)


























    Chapitre I, les Châteaux classés par communes et par ordre alphabétique de A à H:

http://unchemindeliledefrance.blogspot.fr/2014/05/chapitre-i-les-chateaux-detruits.html





        Chapitre II, les Châteaux classés par communes et par ordre alphabétique de I à P:

http://unchemindeliledefrance.blogspot.fr/2014/05/chapitre-ii-les-chateaux-detruits.html





         Chapitre III, les Châteaux classés par communes et par ordre alphabétique de Q à Z:

http://unchemindeliledefrance.blogspot.fr/2014/05/chapitre-iii-les-chateaux-detruits.html










Le Monde des Châteaux
http://unchemindeliledefrance.blogspot.fr/2012/05/le-monde-des-chateaux.html

Les Châteaux et Les Villes d'Ile-de-France
http://unchemindeliledefrance.blogspot.fr/2010/09/les-chateaux-et-les-villes-en-ile-de.html

Liste des châteaux construits, détruits en Ile-de-France

http://unchemindeliledefrance.blogspot.fr/2012/07/les-chateaux-construits-detruits_4309.html







- Extrait de l'article de André Chastel, Le Monde du 22 Janvier 1946, "Les monuments détruits"

La carte de nos ruines est, on le sait, bien différente de celle de l'autre guerre. La campagne de 1940, qui a rayonné au delà de la Loire et jusqu'au Rhône, les bombardements aérien cherchant partout les points sensibles, la bataille finale sur la manche et la Méditérannée, ont généralisés des ravages que la guerre de position avait, il y a trente ans, limité à une large zone ou s'effondrèrent Arras, Cambrai, Reims et Soissons. Soixante départements sont mentionnés sur les listes des monuments historique.
Deux années de bombardements préparatoires et deux mois de guerre moderne ont réduit la Normandie et la bordure de l'Ile-de-France à un état comparable à celui de l'Artois et de la campagne de 1918. 




- Extrait de l'article de Catherine Bedarida, Le Monde du 16 Octobre 1996, "Les ruines urbaines" a acheter si l'on veut auprès du monde.

Nombre de bâtiments inachevés, à l'abandon, désaffectés, ont été parfois utilisés par des artistes, lieux d'habitation à la hauteur de leur imaginaire, etc...La revalorisation entraîne alors une hausse du prix du mètre carré . INNOVATION En Europe et en Amérique du Nord, des milliers de bâtiments ont perdu leur raison d'être. Usines, manufactures, casernes, entrepôts, sont désaffectés. Le phénomène s'amplifie au point que les urbanistes, les élus locaux et les professionnels de l'immobilier s'en inquiètent. 


















Aucun commentaire: