mercredi 23 juillet 2014

Le Château de Melun






























Le château de Melun, situé sur la commune de Melun, dans le département de la Seine-et-Marne, est avant tout une résidence assez sobre (corps de bâtiment rectangulaire en pierre, chapelle et annexes en bois, granges, caves, et ateliers pour l'entretien des armes), protégée sous Philippe-Auguste d'une enceinte terminée à l'ouest par une tour d'angle, comme au Louvre et à Montléry.


Construction :  X ième Siècle


Sur le sceau du Bailliage de Melun (XVème siècle) le château est pourvu d'un donjon, de logis, de bâtiments pour la garnison et l'artillerie, d'une prison gérée par des officiers royaux, ainsi que la chapelle dédiée à Saint Vincent. Une partie du Trésor royal y est transporté au XIVème siècle.
 Tombé en désuétude à partir du XVIème siècle, il est démantelé en 1696 lorsqu'une autorisation royale permet aux échevins de vendre la toiture, les matériaux des combles et du donjon pour restaurer le pont. Propriété municipale en 1737, le château est transformé en 1743 en bureaux des coches et écuries pour les chevaux de halage. Sa démolition se poursuit jusqu'en 1833.

Témoin du séjour des rois depuis Robert le Pieux (970-1031), le château de Melun est une résidence royale d’importance. Les Capétiens, Philippe-Auguste, Louis IX, Philippe le Bel ou Charles V y demeurent souvent et veillent à son entretien.

Situé à la pointe occidentale de l’île, il affirme la situation stratégique de Melun. C’est avant tout une résidence assez sobre (corps de bâtiment rectangulaire en pierre flanqué d’une chapelle et annexes en bois comprenant granges, caves, et ateliers pour l’entretien des armes) protégée sous Philippe-Auguste (1180-1223) d’une enceinte terminée à l’ouest par une tour d’angle, comme au Louvre et à Montlhéry.
Sur le sceau du Bailliage de Melun (XVe siècle), le château est pourvu d’un donjon, de logis, de bâtiments pour la garnison et l’artillerie, d’une prison gérée par des officiers royaux, ainsi que de la chapelle dédiée à saint Vincent.
Une partie du trésor royal y est transportée au XIVe siècle. Tombé en désuétude à partir du XVIe siècle, il est démantelé en 1696 lorsqu’une autorisation royale permet aux échevins de vendre la toiture, les matériaux des combles et du donjon pour restaurer le pont.
Propriété municipale en 1737, le château est transformé en 1743 en bureau des coches (3) et écuries pour les chevaux de halage. Sa démolition se poursuit jusqu’en 1833.



















Le Château:


* Des brochures historique sur le château, la ville :
http://www.ville-melun.fr/Decouvrir-Melun/Brochures-a-telecharger/Brochure-du-Parcours-Historique

http://www.culture.gouv.fr/documentation/merimee/PDF/sri11/IA77000416.pdf


* Le château sur Topic-Topos
 http://fr.topic-topos.com/patrimoine-melun


* La fiche Historique de l'association traitant du Château
http://maintenance-et-batiment.blogspot.fr/2014/07/fiche-historique-les-chateaux-forts_24.html





La ville de Melun

http://fr.wikipedia.org/wiki/Melun

http://www.ville-melun.fr/













Aucun commentaire: