dimanche 12 décembre 2010

La Sculpture






















If you want to read this page in English, clic here




La sculpture, cette grande dame, cette matérialisation artistique qui a conçue, réalisée des métaphores, des traits d'histoire, d'époques, de peuples, des symboles, etc...., nous entraîne vers une foule de tableaux, de sentiments....

Le terme de « sculpture » vient étymologiquement du latin « sculpere » qui signifie « tailler » ou « enlever des morceaux à une pierre ». Cette définition, qui distingue « sculpture » et « modelage », illustre l'importance donnée à la taille de la pierre dans la civilisation romaine. Au Xe siècle, on parle d'« ymagier » et la plupart du temps, le travail du sculpteur est un travail d'équipe avec un maître et des tailleurs de pierre (Voir architecture romane et art roman). Plusieurs équipes travaillent simultanément sur les grands chantiers des cathédrales.


- La Sculpture médiévale
http://fr.wikipedia.org/wiki/Art_m%C3%A9di%C3%A9val
http://www.insecula.com/salle/MS04161.html


- La Sculpture du VI au XIIe Siècle
http://www.insecula.com/salle/MS00030.html




*



La sculpture sur pierre est une technique particulière de sculpture en ce qu'elle désigne un mode de fabrication d'une œuvre différente du modelage en argile ou en fonte. Le terme ne doit pas être confondu avec l'activité des tailleurs de pierre qui façonnent des blocs de pierre destinés à la sculpture mais aussi à l'architecture, le bâtiment ou le génie civil. C'est aussi une expression utilisée par les archéologues, les historiens et anthropologues pour décrire la fabrication des pétroglyphe.
On distingue parfois deux types de sculpture sur pierre :
  • celle consistant à façonner une roche directement là où elle se trouve
  • celle, beaucoup plus répandue de nos jours, reposant sur le travail d'un bloc de pierre préalablement extrait d'une carrière.

Si le mot sculpture renvoie aujourd’hui à des réalités très diverses, avec une multiplication sans précédent des types, des matériaux et des procédés, au XIXe siècle en revanche, les matières et les métiers de la sculpture restent traditionnels. Rudolf Wittkower dans son ouvrage Qu’est-ce que la sculpture ? rappelle qu’au 1er siècle av. J.-C., Pline, dans son Histoire Naturelle, mentionnait trois catégories à l’intérieur du domaine de la sculpture :

• La « fusoria », qui est l’art de fondre les métaux.

• La « plastica », celui de travailler l’argile ou la cire.

• La « scultura », l’art de travailler la pierre.

Ces trois catégories définissent des types de métiers liés à la sculpture, et l’image du sculpteur s’attaquant à un bloc de pierre pour en faire surgir une œuvre définitive, même si elle n’est pas totalement inexacte (de nombreux sculpteurs dont Michel-Ange ont pratiqué la taille directe), ne correspond pas à la pratique la plus courante du métier, surtout au XIXe siècle. Dans la plupart des cas, de nombreuses personnes interviennent dans le processus de création de la sculpture. Celui qui est considéré comme le sculpteur est le concepteur ; il se charge d’imprimer son idée dans la cire, ou l’argile qu’il modèle. A partir de ce modèle originel, les étapes vont varier en fonction du matériau qui servira à la réalisation de l’œuvre définitive. Depuis l’époque classique, le processus d’élaboration d’une œuvre sculptée achevée s’effectue en principe selon deux phases distinctes : - un travail préparatoire de conception et de recherche qui aboutit à la création d’un modèle original, - un travail d’exécution qui consiste à façonner ou faire façonner par des exécutants (praticiens, fondeurs) l’œuvre achevée à partir du modèle original.


La première étape consiste pour le sculpteur à bien choisir sa pierre. La pierre idéale est celle qui n'a pas ou a peu de fissures afin qu'elle ne risque pas d'éclater. Le choix de l'artiste est également lié au type de pierre sur laquelle il souhaite travaille. Elle peut être tendre ou dure selon qu'il choisira du calcaire, du grès, du plâtre, du granit, de basalte ou du marbre.
Certains artistes utilisent la pierre elle-même comme source d'inspiration. L'artiste de la Renaissance Michel-Ange affirmait ainsi que son travail consistait à « libérer la forme humaine emprisonné à l'intérieur du bloc ».
Les pierres tendres comme la craie, la pierre à savon, la pierre ponce et le tuf peuvent être facilement être taillées avec des objets découverts dans la nature, tels que de la pierre, du bois, voire avec les ongles. Le calcaire et le marbre peuvent être travaillés en utilisant des abrasifs et des outils en fer simple. En revanche, le granit, le basalte et certaines roches métamorphiques sont difficiles à sculpter, même avec des outils en fer ou en acier. Les pierres précieuses et semi-précieuses peuvent également être sculptées dans des formes délicates pour des bijoux ou des objets plus volumineux, avant d'être polies.



Première phase, l'ébauche:
















Deuxième phase, le raffinage:


Un sculpteur rentré dans la phase de raffinage, celle-ci emmène la sculpture à se diriger vers son aspect final.








Troisième phase:

Les finitions.









La sculpture








*   *





Répertoire de la sculpture Française


- L'or dans l'architecture



- L'ormentation



- Les sculptures du Panthéon

- Les sculptures au musée du Louvre

La symbolique d'un roi, Louis XIV au château de Versailles

- Les sculptures du musée de Troyes

- Les sculptures de l'Europe à Strasbourg


- La sculpture de l'Art urbain




*   *






Quelques noms de Sculpteurs:


- Gian Lorenzo Bernini, dit Le Bernin ou Cavaliere Bernini:












http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Bernin

http://insecula.com/contact/A000260.html





- Antonio Canova:



















http://fr.wikipedia.org/wiki/Canova

http://www.google.fr/images






- Michel-Ange:












 



http://www.evene.fr/celebre/biographie/michel-ange-2234.php

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel-Ange








- François Rude:















http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Rude

http://www.insecula.com/contact/a000046.html







- Thorvadelsen:













http://www.thorvaldsensmuseum.dk/en

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bertel_Thorvaldsen








Quelques sites sur la sculpture Française

La sculpture sur sable

La sculpture contemporaine sur verre














Une sculpture à Bruges


































Association "Un Chemin Historique et Touristique en Ile-de-France":









- Le site de l'Association:







Un beau projet, qui va redonner vie aux fastes de la Royauté Française, à l'Art, à l'Architecture!!!



Bravo Mr Laurent Bouvet!!







Pour en savoir plus sur le projet, quelques mots et liens sont à votre disposition:

Le Projet Reconstruisons Saint-Cloud est un projet économique, autofinancé (à voir sur Facebook), un projet économique, autofinancé,s'inscrivant dans une logique de développement durable.

Générant des flux touristiques - et donc des flux économiques - le patrimoine est par excellence créateur d'emplois directs, et plus encore indirects, concourant ainsi grandement à l'enrichissement d'un pays.

C'est pourquoi - surtout dans la perspective du Grand Paris - la reconstruction du château de Saint-Cloud s'impose d'autant plus comme une évidence que, situé sur l'axe le plus touristique de la planète …. La suite;

Le site du projet crée par Laurent Bouvet,Président de "Reconstruisons Saint-Cloud !"
27, rue Saint-Ferdinand
75017 Paris
http://www.reconstruisonssaintcloud.fr/pagedaccueil.html, Le projet sur Facebook:
http://www.facebook.com/group.php?gid=46321139735&v=wall&ref=mf, Les amis du parc de saint-cloud:
http://saintcloud.free.fr/
 


























Aucun commentaire: