samedi 8 novembre 2014

Les Châteaux-forts ayant éxistés, département du Val-de-Marne - 94 -








Image du haut le château-fort de Blandy-les-Tours à Blandy-les-Tours en Seine-et-Marne (toujours visible), image du bas le château-fort de La Madeleine à Chevreuse en Yvelines (Toujours visible)



















Au XI ième Siècle le territoire est constitué d'une mosaïque de petits états, la majeure partie est couverte par le domaine royal qui s'étend de Compiègne à Orléans. En suivant la rive gauche de l'Oise on trouve le Sellentois, région de Senlis, la plaine de France, puis le Parisis et le Pincerais, région de Poissy, au Sud desquelles se situe l'Hurepoix et la Beauce, d'Etampes à Pithiviers, et à l'Est de la Seine la Brie Française autour de Brie Comte Robert.

Autour de ce domaine royal étroit il y avaient des seigneuries dont les tenants sont parfois plus puissants que le roi et dont plusieurs forteresses nous sont parvenues.

Les Châteaux-forts ont servis de place forte, de lieu protecteur, de place défensive, ils ont contribués, durant les invasions barbares, à sauvés et épargnés la France et ses provinces de l'envahissement de ces régions. Ils ont permis de sauver des milliers de vie, comme les habitants des villages avoisinants.

 Après ces invasions, le château-fort s'est ouvert, les villages ont été constitués d'une autre façon, la France a pu être bâtie en paix sous son vrai visage...
Le château-fort est néanmoins resté cette place forte, qui, avec le temps, c'est transformé en fort militaire, puis en caserne.



Entre 1137 et le XIII ième Siècle

Au fil du temps, les châteaux-forts ont évolués, ils sont passés de la période des mottes castrales bâties en bois au prémices d'un château en pierre. Ce temps c'est échelonné sur une période de 4 siècles, du X au XIV ième siècle, siècle qui sonna sa fin. L'ile-de-France comptait un grand nombre de donjons et de tours qui servaient de places fortes ou de guêts, celles-ci ont été bâties sur les quatre points géographique entourant Paris.

Voici une liste des châteaux construits aux siècles précédents qui sont encore en bon état durant cette période (1137- XIII ième siècle) ;

- Montlhéry, Chevreuse, Senlis, Conflans Sainte-Honorine, Chaumont, Pontoise et Montchauvet entre autre pour le roi.

- Rochefort, Montfort et Houdan pour les Montfort

- Gisors, Vernon, Pacy, Ivry pour les plantagenêt

Le premier quart du XII ième siècle vit l'édification de châteaux-forts moderne permettant une défense active ; des châteaux à plan régulier généralement à quatre courtines cantonnées de tours ronde; Yèvre-le-Châtel, Dourdan, Montlhéry, Mez-le-Maréchal, Chez Barthélémy de Roie à Retz, en forêt de Marly, chez Guillaume des barres à Diant, ou Jean Ier de Beaumont à Luzarches. Chez les comtes de dreux à Brie-Comte-Robert









 Les Châteaux-forts






¤  Le Château-fort de Champigny,  à Champigny-sur-Marne.

Champigny, situé au début du Val-de-Marne, possédait autrefois un château-fort sur une colline proche du bord de la Marne, il servait notamment de regard sur la marne, de protection défensive.   Les Armagnacs, sous Charles IV, s'emparèrent de Champigny, le 5 avril 1419 mirent le feu au village et détruisirent le château. Ces furieux brûlèrent ainsi tous les habitants, hommes, femmes, enfants, les bestiaux même furent la proie des flammes. Les Armagnacs perçaient de leurs lances ceux de ces malheureux qui s'échappaient et les repoussaient dans l' incendie allumé par eux En 1545 François I permit habitants


. XII ième Siècle













¤  Le Château-fort de La Queue-en-Brie,  à La Queue-en-Brie.






Le château fort peut-être construit à partir de 1109 pour Constance, fille de Louis VI le Gros ou plutôt vers 1120-1129 pour Etienne Garlande. Partiellement détruit en 1430 par le comte de Suffolk. Nouvelle démolition en 1831. Seul reste en place le donjon qui s'écroule en 1866.


. XII ième Siècle








¤  Le Château-fort de Santeny, à Santeny.

Château-fort puis Château










En 1292, achat du château fort appartenant au chevalier _Bataille par l'ordre des templiers. Passe à l'ordre de Malte dans la 1ère moitié 14e siècle. Tours, fossé, pont-levis attestés au 15e siècle. En 1732, est vendu à Germain-Louis Chauvelin, garde des sceaux qui fait démolir le château fort. Construction d'un nouveau château après 1740 (Delagrive) au nord du précédent. Sur la rue aile ouest supprimée en 1810 (cadastre). Modifications des façades (ouvertures, lucarnes, chaînes de pierre) au 20e siècle.




. XIII ième Siècle


Santeny
Sur wikipédia

Le patrimoine à Santeny













*  Un camp militaire sous Louis XIV redécouvert par l'archéologie, vidéo de l'Inrap:




*  Les mottes catrales du Val d'Oise, un document de l'IASEF (association pour la sauveragde de l'environnement des forêts):

http://www.iasef.fr/pdf/FO-Les-mottes-castrales.pdf



* Un moulin pour Guédelon








Les Châteaux..., le tourisme...;

Le Monde des Châteaux


Vos itinéraires, vos transports



Aucun commentaire: