samedi 4 juin 2011

Quelques pas vers l'ornementation....













Le ciel Bleu-nuit, là, à l'orée d'un château, couvre de sa robe ambrée un monde enjoleur... 
Là, à deux pas, l'architecture s'éveille, lorsque soudainement le flot criard d'un projecteur illumine la façade.
 Jour après jour, presque rituellement, ce dernier vient perturber l'essence même de l'art, celle qui, en ce lieu, aguiche mille regards, mille pensées, mille oraisons...
L'art offre toujours une pointe, une montagne de pensées, de bonheur..., en son antre, son intérieur, sculpté, l'art attise bien des choses, comme cette façade qui est restée, là, neuve, entretenue par le travail des hommes et du temps qui laisse et qui laissera toujours son empreinte indélébile jaillir aux yeux de tous. 
Né ici ou là, né d'un sens profond, immatériel et sculpté, l'art déli son oraison, son charme, sa profondeur et sa quintescence naturelle que le temps éphémère ou long, scinde, n'arrête pas, forge et sculpte. Seul l'art à droit à un détour du temps, seul l'art laisse une place infinie en l'homme, celle du temps, de l'oraison, du mythe, de la légende...
Ainsi va l'art, ainsi se forge-t-il parfois en nous, lorsque, d'année en année, son essence vient là se perdre, se répandre au fin fond d'une âme, d'un être, d'une pensée...




If you want to read this page in English, clic here



L'ornementation intérieur ou extérieur des châteaux, des châteaux-forts  nous projette vers des bases architecturales, stylistiques, symboliques, emblèmatiques, des valeurs, des pensées imagées.

Ces pensées imagées, ces symboles peuvent se traduire comme ceci;



- Sous forme de figurines des Vertus Royales et des parties du Monde comme à Versailles






- Sous forme de Trophées d'Armes, Trophée à Fusil, Trophée de Marine






- Sous forme de clin d'oeil donné aux dieux, à la couronne





- Sous forme de Masques, sculpture imagée (Tête,  fruit, animal...) que l'on retrouve au dessus des portes, des fenêtres






- Sous forme de médailles






- Sous forme de sculpture, tel un fronton de porte (Un fronton raconte une histoire, un moment)



- Sous forme de sculptures en saillie portant une horloge

- Sous forme de Statues représentant les Mois de l'Année par exemple, des hommes célèbres...

Le signe architecturale d'un bâtiment se discerne bien évidemment au style de sa façade, classique, néo-gothique, renaissance par exemple....

Tandis que la symbolique architecturale se dessinent plutôt comme en-dessous, elle diffère suivant les styles des bâtiments, elle est reconnaissable,  en voici quelques-unes que l'on peut retrouver lors d'une visite d'un bâtiment en prenant soin, bien-sur,  de prendre son temps pour apprécier la beauté des détails.



- Une clef;

s. f. Ce mot, appliqué aux ouvrages de maçonnerie, signifie le claveau qui ferme un arc, celui qui est posé sur la ligne verticale élevée du centre de cet arc. Il n’y a de clefs que pour les arcs plein-cintres; les arcs en tiers-point, étant formés de deux segments de cercle, n’ont que des sommiers et des claveaux; la clef, dans ce cas, est remplacée par un joint.














- Une crète;

C'est le nom que l'on donne au couronnement décoré d'un comble. On disait d'un toit, au moyen âge, qu'il était quarnelé ou crêtelé, lorsque son faîtage était couronné d'une crête en pierres, en terre cuite ou en métal.
Pendant la période romane, les combles formaient un angle très-obtus à leur sommet, conformément à la méthode antique. Si l'édifice était voûté en berceau, la couverture en dalles ou en tuiles était posée à cru sur l'extrados de la voûte, et un faîtage en pierre recouvrait la jonction des deux versants du comble.














- Un Trèfle;

s. m. Nom que l'on donne à un membre d'architecture de forme géométrique, obtenu au moyen de trois cercles dont les centres sont placés aux sommets des angles d'un triangle équilatéral. On dit aussi trilobe (fig. 1). À dater de la fin du XIIe siècle jusqu'au XVIe, on s'est beaucoup servi de cette figure dans la composition des meneaux, des roses, des arcatures, et en général des claires-voies. Quelquefois les points de rencontre des cercles sont terminés par un ornement feuillu A, par une tête humaine ou d'animal.















- Une Flore;
s. f. Nous avons souvent l'occasion de parler de la flore sculptée de l'architecture du moyen âge; c'est qu'en effet cette architecture possède sa flore, qui se modifie à mesure que l'art progresse et décline














( Source Wikipédia)




Autres exemples:

Une Sculpture scrofuliacees












Une Coupe de chainage de bois

















Un Chrysanthème
















Une clef de voûte d'église Abbatiale















Une clef de voûte de la cathédrale de Carcassonne















Un Chapiteau d'arcature de la Sainte Chapelle















Une feuille









Une ornementation florale transparente















Le labyrinthe de la Cathédrale d'Amiens











Les liens:

Ornementation du Château de Versailles:

La symbolique d'un roi, Louis XIV, au château de Versailles;
http://chateaux-expo.blogspot.fr/2013/09/la-symbolique-dun-roi-louis-xiv-au.html


Décoration et emblèmes des rois:

La couleur étatique et personnelle des rois;
http://chateaux-expo.blogspot.fr/2013/09/la-couleur-etatique-et-personnelle-des.html





Divers:


Styles de Châteaux d'Ile-de-France;
http://unchemindeliledefrance.blogspot.fr/2011/05/quelques-styles-de-chateaux-en-ile-de.html



Dictionnaire de l'architecture Française sur le site wikisource;
http://fr.wikisource.org/wiki/Dictionnaire_raisonn%C3%A9_de_l%E2%80%99architecture


Découvrir l'histoire de l'Art, sur le site RMN, un condensé bien fait:
http://www.rmn.fr/francais/decouvrir-l-histoire-de-l-art/


L'or dans l'architecture:
http://www.savoirs.essonne.fr/sections/ressources/diaporamas/details/resource/lor-dans-larchitecture/




Association "Un Chemin Historique et Touristique en Ile-de-France":








- Le site de l'Association:













Aucun commentaire: