jeudi 5 août 2010

Les carrières et la pierre




Une carrière aux portes de Paris:









Une carrière sous le Val de Grâce:












If you want to read this page in English, clic here






Un exemple, les carrières en Seine-et-Marne en 1847:

L' exploitation du sous-sol est active dans le département, des carrières de grès, de pierres meulières de pierres de différentes sortes, de l'argile, de la tourbe, etc..., sont exploitées en grand nombre. On n y trouve pas de minerai, quoique cependant on en remarque des traces dans quelques localités.

 Le grès
 C'est principalement dans l'arrondissement de Fontainebleau que cette exploitation a lieu, le grès se trouve en blocs, il est cassé et converti en pavés ou en moellons car dans le pays, on l'emploie à la construction. Cette exploitation est aujourd'hui moins considérable qu' il y a une quinzaine d'années. Depuis que l'on préfère, à Paris, le grès de Senlis, les produits des carrières de Seine et Marne ont été momentanément moins recherchés, néanmoins plus de 600 ouvriers trouvent encore dans cette industrie des moyens d' éxistence.

 La Pierre meulière
 Les pierres meulières du département sont généralement estimées, leur exploitation emploie plus de 1,200 ouvriers, c'est surtout dans les environs de La Ferté sous Jouarre que cette exploitation a lieu. Les principales carrières sont celles de Tarterel, du Tillet, du bois de la Barre, du bois des Chenots de Jouarre, etc... Ces carrières sont au nombre de 15 à 20 principales et plus de 60 petites ou biocailles, sont exploitées à ciel ouvert ou avec galeries souterraines. Leur profondeur est habituellement de 5 à 25 mètres. On en extrait environ 1,000 meules de moulin d'un seul morceau et 100,000 carreaux dont la réunion forme aussi des meules.
L'exportation se fait non seulement en France, mais à l' étranger, même en Amérique.

 La pierre à bâtir
Sur tous les points du département il existe des carrières de pierres à bâtir, elles suffisent aux besoins de la localité. Les principales sont celles d' Étrepilly et de Vareddes qui sont très dures, celle de Château-Landon, qui fournit annuellement environ 10,000 mètres cubes de pierre, reçoit un aussi beau poli que le marbre. Celle de Nonville dont la pierre est supérieure à celle de Château-Landon, est blanche unie et très compacte, polie, elle prend une teinte jaune mêlée de veines plus claires.

 Lire la suite page 125... https://books.google.fr/books




Les carrières de calcaire en Ile-de-France:

- Bagneux, 92

Ancienne exploitation de Pierre à bâtir, Secteur des hagues et bourrages


- Bazemont, 78

Ancienne exploitation de Pierre à bâtir, Secteur des hagues et bourrages


- Chatillon, 92

3 Carrières d'ancienne exploitation de Pierre à bâtir, dont une qui est devenue Champignonnière dans les années 60.


- Chaville, 92


- Clamart, 92


- Etampes, 91

Ancienne champignonnière dans le faubourg Saint-Pierre.


- Herblay, 92

La carrière des Anglais est une ancienne exploitation de Pierre à bâtir, elle possède une entrée voutée.


- Ivry sur Seine

Ancienne exploitation de Pierre à bâtir, qui recèle des vestiges de la brasserie Dumesnil.


- Malakoff, 92

Ancienne exploitation de Pierre à bâtir, qui est devenue une champignonnière dans les années 60.


- Méry sur Oise, 95

La carrière de Rû est une ancienne exploitation de Pierre à bâtir


- Montrouge, 92

Ancienne exploitation de Pierre à bâtir sous le cimetière communal


- Nanterre, 92

Ancienne exploitation de Pierre à bâtir qui est un abri de défense passive de la SNCF.


- Saint-Ouen l'Aumône, 95

Exploitation médiévale de Pierre à bâtir qui est devenue la Champignonnière du Clos du roi.

Il existe une ancienne cave taillée par un carrier.


- Sartrouville, 78:

Ancienne exploitation de Pierre à bâtir, Secteur des hagues et bourrages




Une carrière à Herblay:








- Les carrières de Gypse, de craie et de sable de l'Ile-de-France sont consultables sur le site de l'association

CFPPHTR « Commission Française pour la protection du patrimoine Historique et Rural »:

http://cfpphr.free.fr/index.htm


- Les Aqueducs souterrains de Ile-de-France sont consultables sur le site de l'association

ASEPS « Association pour la Sauvegarde et l'Etude du Patrimoine Souterrain »

http://cfpphr.free.fr/aseps.htm


- Une exposition de l'association "La pierre, les Châteaux, les bâtiments en Ile-de-France"
http://chateaux-expo.blogspot.fr/2014/01/la-pierre-les-chateaux-les-batiments-en.html

- Une étude de l'industrie de la pierre à bâtir à Carrières sur Seine réalisée par l'institut PICAR « l'Institut de sauvegarde et de réhabilitation du Patrimoine Industriel des Carrières »:


Techniques d'extraction, les outils, etc... par exemple:
http://documentation.lutecia.fr/spip.php?article8


- Histoire des carrières et catacombes de Paris

http://www.catacombes.info/histoire/index.php?subCAT=1


- Des livres concernant les carrières;

http://carrierespatrimoine.wordpress.com/category/bibliographie/page/4/


- Les carrières dans les calcaires lutétien

http://www.mnhn.fr/mnhn/geo/collectionlutetien/carrieres.html


- L'origine des pierres des monuments et des autres biens culturels

http://www.lrmh.fr/lrmh/w_publications/article_geologie/_intro_art_geo.htm





Association "Un Chemin Historique et Touristique en Ile-de-France":








- Le site de l'Association:







Un beau projet, qui va redonner vie aux fastes de la Royauté Française, à l'Art, à l'Architecture!!!

Bravo Mr Laurent Bouvet!!







Pour en savoir plus sur le projet, quelques mots et liens sont à votre disposition:

Le Projet Reconstruisons Saint-Cloud est un projet économique, autofinancé (à voir sur Facebook), un projet économique, autofinancé,s'inscrivant dans une logique de développement durable.

Générant des flux touristiques - et donc des flux économiques - le patrimoine est par excellence créateur d'emplois directs, et plus encore indirects, concourant ainsi grandement à l'enrichissement d'un pays.

C'est pourquoi - surtout dans la perspective du Grand Paris - la reconstruction du château de Saint-Cloud s'impose d'autant plus comme une évidence que, situé sur l'axe le plus touristique de la planète …. La suite;

Le site du projet crée par Laurent Bouvet,Président de "Reconstruisons Saint-Cloud !"
27, rue Saint-Ferdinand
75017 Paris
http://www.reconstruisonssaintcloud.fr/pagedaccueil.html

 Le projet sur Facebook:
http://www.facebook.com/group.php?gid=46321139735&v=wall&ref=mf

 Les amis du parc de Saint-Cloud:
http://saintcloud.free.fr/









Aucun commentaire: