samedi 21 juillet 2012

Le Monde du Cheval

Spectacle "Les Ecuyères"  à Chantilly









* La domestication des chevaux :
Les premiers essais d'apprivoisement de chevaux sont difficiles à dater, mais pourraient remonter au Paléolithique supérieur, 8000 ans avant notre ère. La première domestication prouvée remonte à -4500 dans les steppes au nord du Kazakhstan, parmi la culture Botaï. D'autres éléments en évoquent indépendamment dans la péninsule arabique et la péninsule ibérique. Les recherches précédentes évoquaient les steppes d'Asie centrale, vers -4000 à -3500, comme foyer d'origine de la domestication du cheval.
L'origine du cheval domestique est longtemps étudiée par synapomorphie, en comparant des fossiles et squelettes. Les progrès de la génétique permettent désormais une autre approche, le nombre de gènes entre les différentes espèces d'équidés étant variable. La différentiation entre les espèces d’Equus laisse à penser que cette domestication est récente, et qu'elle concerne un nombre restreint d'étalons pour un grand nombre de juments, capturées à l'état sauvage afin de repeupler les élevages domestiques.



Le Cheval au Moyen-âge


Le cheval est largement utilisé par l'Homme pour la guerre le transport, et dans une moindre mesure l'agriculture. Ces animaux diffèrent par leur conformation et leur élevage du cheval moderne, et sont en général de plus petite taille. Des types spécifiques d'animaux sont développés, dont beaucoup ont disparu. Le destrier est le plus connu de ces chevaux médiévaux, à travers l'image d'un énorme animal bardé de fer associé à son chevalier en armure complète ; toutefois, cette représentation bien connue à l'époque moderne ne reflète que peu la réalité historique.
Les chevaux médiévaux sont rarement différenciés par race, et généralement désignés selon leur usage. Ainsi distingue t-on le « destrier » ou « chargeur » (cheval de guerre), le « coursier » (cheval de vitesse), le « palefroi » (cheval de promenade), l'« affrus » (cheval de trait) ou encore le sommier ou « cheval de bât ». Ils peuvent être nommés d'après leur lieu d'origine, par exemple « cheval espagnol », mais on ignore toujours si ce terme se référait à une race ou plusieurs.
D'importants progrès techniques, souvent issus d'autres cultures, ont permis des changements majeurs dans l'équipement équestre, à la fois pour la guerre et dans l'agriculture. En particulier, l'amélioration des selles ainsi que l'arrivée de l'étrier, du collierd'épaule et du fer à cheval sont des avancées significatives dans la société médiévale. Le cheval est à la fois un symbole de prestige, un moyen de déplacement, un animal de travail et un animal de guerre, dont le prix d'achat peut varier considérablement selon l'usage qui en est fait.
Des chercheurs ayant une bonne connaissance des chevaux de race modernes et de l'équitation ont analysé le cheval médiéval à partir de documents écrits et imagés, ainsi que des trouvailles archéologiques, pour obtenir des éléments de preuves. Une difficulté de l'étude des documents et de la littérature réside dans les langues médiévales, où plusieurs mots peuvent désigner une chose ou, inversement, plusieurs objets être décrits par un seul mot. Des mots tels que « destrier » et « coursier » sont utilisés de façon interchangeable, parfois même au sein d'un unique document. Les hypothèses et les théories développées par les historiens continuent de faire l'objet de débats, notamment sur des questions relatives à l'élevage ou à la taille du cheval.

Pour lire la suite, http://fr.wikipedia.org/wiki/Cheval_au_Moyen_%C3%82ge


Le cheval à la Renaissance

L'histoire du cheval à la Renaissance est marquée par la fin de la domination des destriers et de la cavalerie lourde sur les champs de bataille. Par là, une nouvelle orientation de la sélection des chevaux de guerre voit le jour, les animaux sont désormais recherchés plus légers et plus maniables que les puissants destriers. Le dressage classique s'est énormément développé, et des haras importants créés. En Europe, les Anglais croisent des chevaux pur-sang arabes et barbes avec des espèces indigènes pour créer les pur-sang anglais, race de cheval de course.
Parallèlement, le cheval gagne les Amériques, où il s'était éteint depuis 10 000 ans.


(Wikipédia)



Le cheval

Au moyen-âge

A la Renaissance

Le Monde équestre

Le cheval et ses patrimoines,

Ce numéro de la revue In Situ est consacré à un patrimoine culturel tout à la fois omniprésent et méconnu, constitué des très nombreux témoignages de l’histoire du cheval en France, qu’il s’agisse de vestiges archéologiques, de documents d’archives, de livres anciens, d’objets scientifiques, de bâtiments d’écuries, de manèges, d’hippodromes, de harnachements, de voitures hippomobiles, mais aussi de traditions, de pratiques, de savoir-faire, etc. Il propose au lecteur une approche transdisciplinaire du sujet, qui fait appel à l’expérience et aux connaissances de professionnels œuvrant dans le cadre des différents champs patrimoniaux (archéologie, archives, musées, bibliothèques, ethnologie), mais aussi d’acteurs du monde du cheval et de chercheurs, mobilisés dans le cadre d’un programme pluriannuel lancé au début de l’année 2011 par la direction générale des patrimoines du ministère de la culture et de la communication, intitulé « Le cheval et ses patrimoines ». Il a pour principaux objectifs de mieux identifier, étudier et mettre en valeur les divers patrimoines liés au cheval.




Hastilidium

L’hastiludium (du latin hastiludium, littéralement « jeu de lance ») ou les hastiludia sont un terme générique utilisé pour désigner les épreuves martiales au Moyen Âge utilisant principalement comme armed'hast la lance. Dès le XIVe siècle, ce terme exclut les tournois et les joutes au profit de toutes les autres épreuves (dont la popularité et les règles varient selon les époques et les régions) moins violentes et plus ritualisées. Aujourd'hui, ce sont ces premières épreuves qui sont les plus connues.



La cavalerie légère Française

La cavalerie légère, création, transformation

La compagnie à cheval et à pied de la garde du Roi

Fédération Française Médiévale

Haras nationaux
Chantilly, le musée vivant du cheval.



Les Chasseurs (militaire) à cheval

Spectacle équestre, quelques compagnies:



Cascade équestre en images

Les joutes équestre 
 http://chevalierspourpres.forum-actif.net/t1174-les-joutes-au-moyen-age

Le Horse Ball


Des photos :

Aucun commentaire: