mercredi 13 mai 2015

Portraits de Châteaux-forts, département de l'Eure-et-Loir, 28

















¤  Le Château-fort d'Auneau  à Auneau.




Fondé la deuxième moitié XIe siècle par Guillaume Le Roux, roi d'Angleterre ; assiégé en 1119 par Louis-Le Gros ; restauré et renforcé par Henri II Plantagenet au XIIe siècle (donjon et ouvrage d'entrée), des travaux d'aménagements ont eus lieu au XIVe siècle. Il fut pris d'assaut en 1437 par le capitaine anglais Talbot puis suivi son déclin et son abandon.




. XI e Siècle

Auneau

Sur wikipédia

Dossier sur le château













¤  Le Château-fort de Le Puiset  à Le Puiset.



Il s'agit d'une forteresse ayant appartenu aux vicomtes de Chartres,en 1112, le château fut assiégé par l'armée royale, il fallut 3 sièges pour le mettre hors d'état de nuire.

Il fut un des points chauds des plus célèbre des luttes de Louis le Gros contre la vigoureuse féodalité régionale au temps ou le petit domaine royal des premiers capétiens devait être nettoyé des barons turbulents et pillards qui y maintenaient une insécurité permanente.
Les lieux ont minutieusement été étudiés par Gabriel Fournier, les longs passages ont été consacrés par Suger.





. XI e Siècle

Le Puiset

Sur wikipédia














¤  Le Château-fort de Pithiviers  à Pithiviers.



Aux confins de la Beauce et du Gatinais, à la croisée des voies anciennes Sens, Le-Mans Orléans, Reims, Pithiviers possédait un château-fort de pierre (donjon) qui fut démolit entre 1821 et 1837, ce donjon fût bâti en 943.

Un château-fort de pierre, qui fut un donjon quadrangulaire de type Beaugency-Chevreuse, haut d'environ 33 mètres, muni de contreforts plat sur chaque face et d'une tourelle ronde à l'un des angles avait une base construite sur une motte. Il s'elevait sur la place Denis Poisson, l'ensemble du château comprenait une enceinte avec fossé, une porte à pont-levis, protégée sur deux côtés par les ravins du Val Saint-Jean. Ce donjon comportait 3 étages.




. X e Siècle

Pithiviers

Sur wikipédia






































Aucun commentaire: