mercredi 13 mai 2015

Portraits de Châteaux-forts, Départements de l' Eure, 27

















¤  Le Château-fort de Château-sur-Epte,  à Château-sur-Epte.












Fondé la deuxième moitié XIe siècle par Guillaume Le Roux, roi d'Angleterre ; assiégé en 1119 par Louis-Le Gros ; restauré et renforcé par Henri II Plantagenet au XIIe siècle (donjon et ouvrage d'entrée), des travaux d'aménagements ont eus lieu au XIVe siècle. Il fut pris d'assaut en 1437 par le capitaine anglais Talbot puis suivi son déclin et son abandon.





. XI ième Siècle


Château-sur-Epte

Sur wikipédia

Des photos du château










¤  Le Château-fort de Dangu,  à Dangu.



« Le Bois de Dangu » Le site occupe le sommet d’un coteau qui domine la vallée de l’Epte, 1 km au nord du village. La fortification est contenue dans une parcelle boisée entièrement cernée par des espaces cultivés et la route de Dangu à Neaufles-Saint-Martin qui la borde au sud-est. Le site se décompose en trois enceintes alignées, tangentes, et dont la puissance des défenses décroît progressivement.
Le château de Dangu, qui appartint aussi à la famille des Crespin, n'ait jamais eu l'importance de ceux de Neaufle et de Gisors, son nom revient souvent dans les guerres et les traités entre les rois de France et d'Angleterre qui s'en disputaient la mouvance.
 L'histoire de Dangu serait d'autant plus intéressante à connaitre que l'on trouve en ce lieu les restes de trois châteaux forts, de même qu'il y avait trois églises dans la paroisse, et qu'il serait curieux de connaître leur succession, ou s'ils ont existé simultanément. Ils sont situés à quelques cents mètres l'un de l'autre sur le bord d'une pente fort raide qui domine l'Epte deux lieues au dessous de Gisors.




. XI-XII ième Siècle











¤  Le Château-fort de Gisors, à Gisors.




Le château de Gisors est un ancien château-fort des XIe et XIIe siècles dont les vestiges se dressent sur la commune de Gisors dans le département de l'Eure et la région Haute-Normandie. Le château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862.

 Les origines de cette forteresse remontent à la seconde moitié du XI e siècle. Une motte castrale est édifiée dès 1097 par Robert II de Bellême, sur l'ordre du roi d'Angleterre Guillaume II le Roux (1087-1100), régent du Duché de Normandie. Celle-ci est complétée un an plus tard par un donjon de bois, probablement ceint d'une palissade.





. XI ième Siècle
Gisors
Sur wikipédia










¤  Le Château- Gaillard, à Les Andelys.




Château Gaillard est une forteresse médiévale en ruine qui se situe au cœur du Vexin normand, à 100km de Paris sur la commune des Andelys. Il constitue un morceau d'histoire de France qui domine la vallée de la Seine, mêlant Richard Cœur de Lion et les rois maudits en haut d'une falaise de calcaire. Château-Gaillard a plus de 800 ans. Il devrait son nom à Richard Cœur de Lion qui, le voyant achevé, aurait dit "Que voilà un château gaillard".
Le château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques-liste de 1862.
La construction de la forteresse s'inscrit dans la lutte que se livrent depuis les années 1060 les rois de France et les rois d'Angleterre, alors maîtres de la Normandie




. XII ième Siècle

Les Andelys
Sur wikipédia











¤  Le Château de Neaufles, à Neaufles-Saint-Martin.



L Epte n'a sur la rive droite qu'un affluent la Levrière, qui après avoir suivi parallèlement une longue et étroite vallée, s y jette une lieue au dessous de Gisors. L'entrée de cette vallée est un des passages les plus faciles pour pénétrer en Normandie. 
Le côté nord sur lequel se trouve la route de Rouen, que couronne la forêt de Gisors, a des pentes douces mais au sud le terrain s élève brusquement et forme un plateau sur le bord duquel est placé le château de Neaufles. 



. XI ième Siècle

Neaufles Saint-Martin

















Aucun commentaire: